samedi 24 février 2018

4 solutions pour l'agriculture : égalisme, investissement altruiste, humanocratie et taxe carbone

Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 24/02/2018


"Les agriculteurs en France sont pauvres dans leur grande majorité et très pauvres pour un tiers d'entre eux.
Un tiers d'entre eux gagnent moins de 350€/mois d'après la Mutualité sociale agricole. (...)
Les agriculteurs sont bel et bien les premières victimes du plan JP Morgan décidé par les banquiers américains et qui prévoit d'aligner les revenus des Français sur ceux des pays du Maghreb."






Cette prétendue crise agricole est une véritable hypocrisie. La solution se résume en quatre mots, égalisme, investissement altruiste, humanocratie et taxe carbone.

SOLUTIONS HUMANOCRATES POUR SAUVER
LES AGRICULTEURS FRANÇAIS


EGALISME : 1000 € A PARTIR DE 14 ANS PLUS 500€ PAR ENFANT


L'Egalisme, c'est un revenu garanti toute la vie qui ne change pas et qui est égal à celui de l'ensemble des Terriens.
1000 euros par mois par habitant de la Terre à partir de 14 ans.
500 euros par enfant de moins de 14 ans.
Une famille avec 2 enfants de moins de 14 ans aurait pour vivre 3000 euros par mois, ce qui est largement au-dessus de ce que la majorité des familles d'agriculteurs perçoivent pour vivre.
1/3 des agriculteurs en France ont moins de 350 €/mois selon les statistiques.
Le PIB mondial est distribué en part égale pour chaque Terrien.
Ces 1000 €/Terrien sert uniquement pour sa consommation.

INVESTISSEMENT ALTRUISTE : CHAQUE CITOYEN A 300 EUROS
POUR INVESTIR LA OU CA LUI SEMBLE LE PLUS UTILE


Pour l'investissement, ce ne sont plus les banques ni quelconques organismes privés qui financent les exploitations agricoles.
Ce n'est pas non plus une bureaucratie avec des subventions qui doit permettre aux agriculteurs d'investir dans les installations nécessaires.
Ce sont les citoyens qui doivent pouvoir choisir où ils souhaitent investir.
Après la révolution, chaque citoyen aura 300 euros par mois pour investir où il le souhaite.
Ces 300 euros ne peuvent être investis avec l'idée d'en récupérer un avantage matériel. L'investissement doit être pleinement altruiste.
Les entreprises deviendront des associations de libres humains mettant un projet en place. Il n'y aura pas de bénéfices. Si il y a un surplus, il sera remis dans la caisse commune pour être redistribué.
Ce projet s’appelait "investissement démocratique" qui est devenu "investissement altruiste".

"Mais pour autant, il ne faut pas donner la clé du coffre à Besancenot, ni à Krivine, ni à François Sabado, ni à Alexandre Rouillard, ni à Schivardi lambertiste, ni à Laguiller.
Pas un sou pour les apprentis bureaucrates.
Pas un sou pour ceux qui refusent un vrai bilan des crimes du stalinisme.
L'investissement doit être contrôlé par le peuple.
Internationalement.
Ce doit être chaque Terrien qui contrôle l'investissement.
Ce doit être chaque Terrien qui subventionne, gratuitement, sans aucun retour, sans dividende, sans profit, sans intérêt, le secteur économique de son choix.
Et cela à partir de 7 ans.

300 EUROS POUR L'INVESTISSEMENT.

Les milliards d'Obama, les milliards que le parti démocrate vient de décider de verser aux escrocs de la banque, ce sont 7 mois d'investissement démocratique du peuple états-unien.
Ces gens sont des voleurs.
Ce sont les Américains qui doivent contrôler l'investissement.
En France, le corrompu Sarkozy est en train de distribuer à ses amis vautours l'argent de l'investissement.
Il faut le faire cesser." Monsyte

L'investissement actuellement pour les exploitations agricoles est de 11 milliards d'euros sur un total général de 257,4 Mds€ sont la FBCF la formation brut de capital fixe pour l'agriculture.
Ce sont les chiffres de 2014 qui apparaissent dans le bilan des comptes nationaux 2017.

Macron prévoit d'investir 5 milliards d'euros sur 5 ans.
"5 milliards d’euros, c’est, en tout, ce que représente ce plan d’investissement pour l’agriculture. " Sud Ouest

Cela correspond à 830000 Français qui choisiraient d'investir sur 1 an pour les productions agricoles.

 L'investissement altruiste permettra à tous les agriculteurs productifs bio de recevoir des investissements de centaines de milliers de Français. Les 5 milliards d'euros sont une goutte d'eau en comparaison à ce que permettrait de récupérer les agriculteurs qui respectent la nature pour investir dans leur production grâce aux milliers de Français qui choisiraient de mettre leur 300 euros d'investissement altruiste dans ces productions agricoles.

UNE VRAIE TAXE CARBONE INTÉGRÉE DANS
LE PRIX DES PRODUITS ALIMENTAIRES

Avec une vraie taxe carbone personne ne privilégierait les produits agricoles d'Amérique Latine comme c'est le projet d'Emmanuel Macron parce que ce ne serait pas intéressant économiquement. Un projet de libre échange va faciliter l'importation de produits provenant du Mercosur vers l'Europe en diminuant les droits de douanes.SANS PAYER AUCUNE TAXE CARBONE sur le TRANSPORT .

Si un produit d'Amérique latine est moins cher qu'un produit français, c'est bien parce que la législation en vigueur laisse les capitalistes détruire complètement la Terre.

En 2007, les humains ne pouvaient pas émettre plus de 1,8 Kg de carbone par jour pour pour ne pas aggraver le couvercle carbone.

"1.8 kg de carbone de CO2 par jour par Terrien, c'était l'extrême limite de ce que chaque Terrien pouvait émettre. La Terre ne pouvait supporter davantage.

Dépasser ce seuil augmentait la teneur en CO2 dans l'atmosphère et déclenchait un effet couvercle, un effet cocotte minute qui bloquait les photons.La Terre reçoit 1367 joules par m² à la seconde (1367 W m - 2) de la part du Soleil.

La Terre restait vivable pour nous les Humains que si une énergie équivalente était évacuée ( si 1367 J étaient ré-émises dans toutes les longueurs d'onde)

Dans le cas contraire, on se retrouve avec une cocotte minute dont un imbécile bloquerait la soupape, avec une casserole dont le couvercle est bloqué par un imbécile.

L'imbécile s'appelle groupe des boursiers actionnaires, ensemble des riches crétins ( des crétins riches )

Le couvercle, c'est la masse de gaz CO2 qui bloque les photons, qui empêche de dissiper la chaleur.

Tous les spécialistes vous mentent."
Comme rien n'a été fait dans ce sens, le couvercle carbone s'est aggravé et il est certain que la limite d’émission carbone par Terrien est maintenant inférieure à 1,8 kg.

Si une taxe carbone était intégrée dans le prix de tous les produits alimentaires, les humains choisiraient automatiquement les produits locaux.

Je copie colle ici un extrait de mon article :

 Avec une vraie taxe carbone, les grandes surfaces ne pourraient pas faire leur chantage aux éleveurs

TICKETS RATIONNEMENT CARBONE + TAXE CARBONE 


Depuis 2007, des activistes anti-capitalistes réclament une véritable taxe carbone mais basée sur des tickets de rationnement.
Par exemple sur Revactu345,836


Il faut payer la taxe carbone aux Africains et aux pauvres du Tiers Monde

Les gangsters de la bourgeoisie mondiale réunis dans la farce de Copenhague éviteront soigneusement le seul et unique débat qui permettre de résoudre cette crise historique de l'Humanité :


QUI POLLUE PAYE
QUI ÉMET PAYE LE STOCKAGE DANS L'OCÉAN

Tous ces pays criminels écologiques - environ 20 kilos de carbone par jour pour USA, Canada, Nouvelle Zélande, Australie - rejoints par les bigots michetons du Golfe de l'islamo-fascisme, tous leurs "petits frères" en crime écologique de l'Europe bourgeoise - qui émettent entre 7 et 10 kilos par jour... sont en train de détruire la Terre.
Sur les 4 milliards de tonnes de carbone que l'océan peut stocker, combien ces gens payent-ils de droits à stocker aux Africains ? Rien !!!


La taxe carbone reste en France !!! Les pollueurs gardent le produit de la taxe sarkozyste à l'intérieur de la métropole colonialiste. Quand la limite de stockage est de moins de 1,8 kilos de carbone par personne et par jour.
 LIRE AUSSI

Vraie taxe carbone et tickets de rationnement carbone : 6 ans après cet article, les spoliateurs coupables de crimes écologiques continuent à refuser de respecter notre nid la Terre.


(...)
L'impérialisme capitaliste français émettait, en 2000 au-dessus de son territoire 559 millions de tonnes de CO2.
Les boursiers s'en foutent et ont laissé faire, Jospin a laissé faire, Voynet a laissé faire, Buffet a laissé faire.
Cette émission dégueulasse représente 9.49 tonnes par habitant par an, ce qui représente 26 kg par jour par Français (de gaz CO2 et donc 7 kg par jour de carbone)
Chaque Français émet 7 kilos de carbone dans l'atmosphère chaque jour (en moyenne naturellement : les gros riches émettent bien davantage !)
En 2000, sous la direction des capitalistes, l'émission de CO2 par Français était 4 fois (3,88) le maximum tolérable.
En moyenne, chaque Français [de tous âges] émet 5,2 kilos de trop de carbone.
Il ne suffit plus aux héritiers des esclavagistes assassins de l'Afrique de voler la part des Africains, la part des peuples d'Amérique du Sud et de l'Asie, il faut encore qu'ils s'arrogent le droit à polluer de 3 humains.
Émettre 5,2 kilos de trop, c'est empêcher 3 Terriens de vivre, c'est les condamner à rester à l'Âge de Pierre.
Le scandale est gigantesque et aucun des spécialistes médiatique ne vous dit la vérité.
Il faut une taxe carbone ET des tickets de rationnement carbone - CO2 :
1 kg par jour par Terrien !
Avec son ticket de 1 kg, le social-démocrate allemand copain de Merkel qui aura sa voiture écologique à 130 grammes de CO2 au kilomètre pourra s'éloigner de 4 kilomètres de son domicile... et rentrer en se garant à 300 mètres de chez lui, en rentrant à pied...
Il n'aura de chauffage que s'il a prévu une alimentation en énergie renouvelable.
Chaque Terrien doit recevoir 1 kg de ticket de carbone Co2 par jour.
Libre à lui d'en revendre une partie aux crétins du Nord qui ont mené la planète et l'Humanité à la catastrophe.
Nous avons plusieurs dizaines d'années de retard.
Le capitalisme aurait dû être renversé en 1975.
Il aurait dû être renversé en 1945, en 1936, en 1922, en 1914, en 1871.
Nous sommes en retard.
Les criminels capitalistes, responsables de 40 000 morts d'enfants par jour (12 millions par an) nous entraînent vers la catastrophe.
Un rapport prévoit un coût de 5500 milliards à cause du réchauffement.
Diviser 5500 milliards par le nombre d'humains donne 1000.
1000 euros ou 1000 dollars par Terrien est le coût officialisé des conseils donné par les "spécialistes" pseudo "scientifiques aux dirigeant capitalistes.
Il faut renverser les boursiers, les empêcher de nuire.
Ils sont en train de rayer l'Humanité de la carte.
En premier lieu, renverser les boursiers américains. Eux et leurs amis des bourgeoisies salariées et droits d'auteurs émettent 66 kg de CO2, 18 kg de carbone par jour.
10 fois la limite maximale tolérable !
Ils confisquent le droit d'émission de 9 Terriens ! Crapules assassines !


La révolution anticapitaliste est devenue une urgence. Il n'est plus question comme en 1914, en 1917, en 1932 d'épargner plusieurs dizaines de millions de vies sacrifiées, il est question de sauver l'espèce humaine.


La solution est toute simple et applicable dès demain.


HUMANOCRATIE : LE PEUPLE AU POUVOIR
DES DELEGUES REVOCABLES 1 POUR 25

Les agriculteurs en France sont les premières victimes du plan JP Morgan. Ils ne peuvent accepter de continuer à obéir au dictât comme ça.
Il leur faut s'organiser.
Il leur faut comme l'ensemble des Français se choisir leurs délégués révocables.
Il faut un million de délégués révocables 1 pour 25 pour révoquer Hollande.

DÉLÉGUÉ NATIONAL
Le délégué national représente 390625 personnes
25*25*25*25
25 délégués députés qui sont d'accord entre eux forment un CONSEIL DE DÉLÉGUÉS DÉPUTÉS de DÉFENSE DE LA RÉVOLUTION (CDD-DR) Ils vont désigner un DÉLÉGUÉ NATIONAL révocable qu'ils vont envoyer au CNR
X délégués députés forment un COMITE REGIONAL de défense de la révolution (CRDR) Ils ne sont pas tous d’opinion identique et VOTENT pour diriger la région
délégué député
Le délégué député représente 15625 personnes
25*25*25
25 délégués de conseils qui sont d'accord entre eux forment un CONSEIL DE DELEGUES DE CONSEILS DE DEFENSE DE LA RÉVOLUTION (CDC-DR) pour désigner ensemble un DELEGUE DEPUTE REVOCABLE qu'ils vont contrôler
X délégués de conseil d'une ville forment un COMTE DE VILLE DE DEFENSE DE LA REVOLUTION (CVDR) Ces délégués ne sont pas tous d'opinion identiques et VOTENT pour diriger la ville
délégué de conseil
Le délégué de conseil représente 625 personnes
25*25
25 délégués de base qui sont d'accord entre eux forment un CONSEIL DE DELEGUES DE BASE DE DEFENSE DE LA REVOLUTION (CDB-DR) vont désigner
ensemble mi DELEGUE DE CONSEIL qu'ils vont contrôler.
X délégués de base d'un quartier forment un COMITE DE QUARTIER DE DEFENSE DE LA REVOLUTION (CQDR) Ces délégués ne sont pas tous d'opinion identiques et VOTENT pour diriger le quartier
Structures verticales de désignation
de contrôle
et de révocation
possible
délégué de base
Le délégué de base représente 25 personnes
Structures horizontales d'organisation
25 DELEGATEURS DESIGNENT LEUR DELEGUE DE BASE (DB)
25 délégateurs se réunissent en un CDR de base Ils forment un Comité de Base de Défense de la Révolution CBDR

Projet de panstitution mondiale (version 1.6.3) (liste de règles rendant illégales toutes constitutions antérieures et ultérieures)

 

  AGRICULTEURS FRANCAIS :
PREMIÈRES VICTIMES DU PLAN JP MORGAN
EN COLÈRE CONTRE MACRON

Les agriculteurs sont très en colère contre Macron.
Ils multiplient les manifestations.
Et aujourd'hui au salon de l'agriculture, Macron n'a pas été bien reçu.
"Ça commence mal… Emmanuel Macron s’est fait siffler pendant plusieurs minutes samedi au Salon de l’agriculture, lors de sa première visite en tant que président de la République, et des militants de la cause vegan ont tenté de l’interpeller.
Les sifflets émanaient de jeunes agriculteurs qui ont brandi des tee-shirts portant l’inscription « Paysans en colère ». Une dizaine de membres des JA d'Ile-de-France ont manifesté en sifflant devant le stand d’Inaporc (interprofession porcine) mais d’autres (éleveurs, maraîchers…) ont été répartis en différents endroits du salon, sur le passage du chef de l’Etat, selon Thibault Guilvert, secrétaire général des JA de Seine-et-Marne." Le Monde
Leur colère a une explication. Les agriculteurs en France s'enfoncent dans la pauvreté et la précarité année après année.

Les agriculteurs en France sont  pauvres dans leur grande majorité et très pauvres pour un tiers d'entre eux.
Un tiers d'entre eux gagnent moins de 350€/mois d'après la Mutualité sociale agricole.

"La Mutualité sociale agricole, qui gère la sécurité sociale des agriculteurs, a diffusé ce mardi les premiers chiffres sur le revenu des exploitants en 2016. Leur revenu moyen se situe entre 13.000 et 15.000 euros par an. Un tiers des agriculteurs touche moins de 350 euros par mois." France Bleu
Beaucoup sont surendettés.
C’est l’un des maux structurels du monde agricole, le taux d’endettement élevé des agriculteurs. D’après l’Agreste, le service statistique du ministère de l’agriculture, « en 2010, l’endettement des exploitations couvertes par le Réseau d’information comptable agricole s’élèv[ait] en moyenne à 159 700 euros. » Le Monde
Et donc il y a de nombreux suicides. Les statistiques montrent une surmortalité dans cette profession par rapport au reste de la population.
Les études portant sur le taux de suicide au sein d'une profession donnée sont plutôt rares. Celles menées sur les agriculteurs partent d'un sentiment partagé par tous les acteurs de la filière : on se suicide beaucoup dans les fermes. Santé publique France (SPF) vient de publier les derniers chiffres portant sur les années 2007-2011. Ce délai important est dû au fait que la remontée et l'analyse des certificats de décès prennent énormément de temps. Sur ces années, le bilan trahit une surmortalité par suicide de 22 à 28% supérieure à la moyenne de la population générale Sciences et avenir

Les agriculteurs sont bel et bien les premières victimes du plan JP Morgan décidé par les banquiers américains et qui prévoit d'aligner les revenus des Français sur ceux des pays du Maghreb.

MACRON AGGRAVE LE COUVERCLE CARBONE EN SUPPRIMANT TOUS LES SERVICES PUBLICS 

DANS LES CAMPAGNES
L'INVESTISSEMENT ALTRUISTE METTRAIT FIN A LA DÉSERTIFICATION

Fin des hôpitaux dans les petites villes, fin des petites écoles....
C'est la politique qu'applique Macron.
Les élus et les habitants des communes rurales se mobilisent un peu partout en France actuellement.
La désertification des campagnes multiplie les flux de déplacements en transport individuel ou collectif et donc augmente la proportion de carbone dans l'air dans un premier temps.
Sur France Inter, tout à l'heure les familles d'une commune de la Somme se plaignaient car l'an prochain l'école sera fermée et les enfants devront chaque jour passer beaucoup de temps dans les transports en commun. Ces transports n'étaient pas utiles quand les enfants pouvaient aller à pied ou en vélo à l'école du village !

Dans un second temps, les campagnes manquent tellement de services que des familles finissent par décider de quitter le village pour s'installer en ville. Les villes deviennent sur-concentrées
 en population ce qui créer des problèmes de logement, de transport, de pollution atmosphérique.

Avec l'investissement altruiste, la désertification des campagnes serait stoppée.
Un grand nombre de gens choisirait de réserver une grosse partie de leur 300 euros d'investissement altruiste pour investir à la campagne : dans des écoles, dans des hôpitaux et dans quantité de projets qui dynamiseraient ces campagnes.



FIN DES PROMOTIONS : LA BOURGEOISIE SÈME LA ZIZANIE ENTRE CONSOMMATEURS ET AGRICULTEURS ALORS QUE CE SONT LES MULTINATIONALES QUI PRESSURENT TOUT LE MONDE

La conclusion des Etats généraux de l'alimentation a été de mettre fin aux promotions.

"Pour lutter contre la vente à perte, le prix en rayon devra être supérieur d'au moins 10% au prix d'achat versé aux producteurs. Des promotions plus encadrées : pas une bonne nouvelle pour certains consommateurs à l'afflux des petits prix. Moins de promotions ? Difficile à garantir, selon certains géants de la distribution. Le gouvernement compte aller vite : il prendra ces mesures par ordonnance avant l'été." France Info
lire mon article sur le sujet :


Moins d'APL, bouffe plus chère ! Il faut que quelqu'un paye les avions de Macron et d' Edouard Philippe

Le discours propagandiste répété est de dire que ce sont les consommateurs qui sont responsables des faibles revenus des agriculteurs. Eh oui, c'est bien connu, si le SMICARD ou le RSAiste acceptait de payer 3 fois plus cher son lait ou sa viande, les agriculteurs seraient sortis de leur galère financière !!!
La Bourgeoisie essaie toujours de monter les pauvres les uns contre les autres pour empêcher qu'ils ne s'en prennent aux vrais responsables que sont les banquiers et les multinationales.

La solution se trouve dans l'égalisme, on partage la richesse mondiale entre tous et le revenu des agriculteurs ne dépendra plus du prix de leur produit.

Avec l'égalisme planétaire, les travailleurs pauvres, les 
chômeurs et les agriculteurs sont gagnants.

Troquer un revenu de 350 €/mois contre 1000€/mois fois le nombre de parts et de demi-parts de la famille Une famille d'agriculteur de 3 enfants recevant 3500 € multiplierait par 10 son revenu consommable (1000+1000+3*500).
La plupart des travailleurs n'ont pas cela en France !
Et avec cela on peut renvoyer une très grosse partie du vol colonial à l'Afrique. Les Africains pourront ainsi vivre dignement !

DES COMITÉS AGRO-URBAINS POUR METTRE
FIN A LA CRISE AGRICOLE
ET VIRER MACRON


Macron applique le plan JP Morgan et les agriculteurs ne peuvent que se précariser.
Dans son programme pour l'agriculture il met des mots pour adoucir l'attaque qu'il prépare aux agriculteurs comme "protection", "libération".
Voici son programme officiel :

Les principales mesures de notre projet agricole sont les suivantes : Une meilleure répartition de la valeur : Un Grenelle de l’alimentation avec les représentants des agriculteurs, des filières, des industries de transformation, de la distribution, des associations environnementales et des consommateurs sera organisé pour définir un nouveau pacte alimentaire et pour définir un partage équilibré de la valeur.
Une Europe qui protège avec une PAC ambitieuse et rénovée : nous souhaitons que le budget de la PAC soit préservé. Nous voulons des régulations adaptées à chaque filière pour lutter contre la volatilité des prix. Nous travaillerons à la nécessaire convergence sociale et fiscale au niveau européen.
Un plan d’investissement sans précédent : un plan de transformation agricole de 5 milliards d’euros sur 5 ans sera mis en œuvre pour accompagner la modernisation des exploitations agricoles avec des investissements plus respectueux de l’environnement. C’est un plan ambitieux, nous multiplions par 4 le montant qui était alloué jusqu’à présent, qui témoigne de la volonté d’accompagner les entreprises agricoles et du rôle stratégique accordé à l’agriculture pendant le quinquennat.
Nous voulons cesser d’opposer agriculture et environnement. Nous ajouterons aux mesures agro-environnementales et Climatiques (MAEC) existantes, un PSE « paiement pour service environnementaux » de 200 millions d’euros sur 5 ans pour permettre de rémunérer les services rendus par les agriculteurs. Nous doublons presque l’enveloppe qui était disponible jusqu’à présent.
Nous libérerons le travail : les agriculteurs sont avant tout des chefs d’entreprises. Les mesures annoncées : la diminution du coût du travail par la transformation du CICE en allègement de charges, le droit à l’erreur avec une administration qui conseille plus qu’elle ne sanctionne, le soutien à la formation professionnelle, l’aide à l’installation des jeunes agriculteurs avec un prêt d’honneur à la personne sans garantie de 50 000 euros avec un différé de 2 ans s’appliqueront à l’agriculture.
https://www.agriculture-environnement.fr/2017/04/01/presidentielle2017-programme-pour-agriculture-demmanuel-macron-en-marche

Sauf que la réalité est nettement moins reluisantes que l'exposition qu'en fait Emmanuel Macron.
Le capitalisme n'a cessé de précariser les agriculteurs français. Leur nombre diminue chaque année.
Pour beaucoup, continuer ce métier est une question de vocation et de survie. En 38 ans la part de la production agricole dans le PIB français a diminué de moitié, elle est passée de 7% à 3,5% du PIB.

"C’est la valeur de la production agricole en 2016, selon les données de l’Insee-Agreste 2017. La production se chiffre à 78,8 milliards d’euros en incluant les services et les subventions sur les produits, soit 3,5 % du PIB français, contre quelque 7 % en 1980. En 1970, la production agricole s’élevait à 13,1 milliards d’euros." Le Monde

Il est plus que temps d’arrêter ce naufrage des agriculteurs.
Les suicides à répétition doivent être stoppés
Pour cela il faut redonner de l'espoir aux agriculteurs.
Et les solutions existent. Elles sont simples mais supposent de mettre fin au capitalisme et de faire une révolution pour virer toutes les marionnettes des patrons du CAC40 qui nous dirigent.
Pour cela, il faut que les agriculteurs arrêtent d'attendre des miettes que les syndicats collabos ne leur donnent pas.
Il faut qu'ils soient eux des instances du pouvoir, du nouveau pouvoir humanocrate.

Il faut qu'ils se choisissent leurs délégués révocables 1 pour 25 et qu'ils constituent des comités agro urbains pour mettre fin à la crise agricole.



vendredi 23 février 2018

Mesures contre la radicalisation d' Edouard Philippe : il prend prétexte du terrorisme pour s'en prendre aux opposants

Panneau dans une manif en octobre 2017
Les mesures anti radicalisation de E Philippe
même logique que la loi antiterroriste
C'est nous les révolutionnaires et tous les opposants
qui sommes visés
Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 23/02/2018



















Édouard Philippe, le Premier Ministre a présenté aujourd'hui les mesures contre la "radicalisation".

"Le premier ministre, Édouard Philippe, a annoncé vendredi un nouveau plan de prévention de la radicalisation à l'issue d'un comité interministériel réunissant un large éventail de ministères. "Le Figaro


Le mot est bien choisi, il ne parle pas de lutte contre le jihadisme, mais de lutte contre la "radicalisation". Car leur projet, on l'a bien compris n'est pas de lutter contre les terroristes de Daech, Ansardine, MNLA, HCUA, CMA mais de lutter contre les révolutionnaires et tous les opposants. Les MNLA et Ansardine sont d'ailleurs officiellement au gouvernement et au Parlement du Mali. Alors comme il faut bien pour l'opinion publique donner l'illusion que l'on combat aussi les jihadistes responsables de multiples attentats en France ayant fait de nombreuses victimes,il faut ruser: Édouard Philippe utilise donc un mot auberge espagnol dans lequel le public pense "lutte contre le terrorisme" pendant que la Bourgeoisie pense"lutte contre les révolutionnaires".


Édouard Philippe est l'ex maire du Havre, ma ville.
Dans la ville où il était maire, il a tout fait pour aider les Qaradawistes (prédicateur à l'origine de la fatwa sur les attentats suicides) à recruter.
C'est une vaste blague pour ceux qui connaissent bien ce qu'il a fait au Havre, d'entendre qu'il "prend des mesures contre la radicalisation"

On voit encore une fois comme Macron et Édouard Philippe utilisent la pseudo lutte contre le terrorisme pour s'en prendre aux révolutionnaires.




LE TERRORISTES NE SONT PAS
LES ENNEMIS DE MACRON ET D’ÉDOUARD PHILIPPE


Nous savons que les terroristes ne sont pas leurs ennemis.


Au Mali, c'est Sarkozy qui les a envoyé envahir le pays. Ils ont ensuite été financés par Hollande puis intégrés au gouvernement et au parlement malien. Macron était à l'Elysée à l'époque en 2013, puis ministre de l'économie en 2014.
Maintenant qu'il est président il protège le chef de tous les terroristes Iyad Ag Ghali et a gardé le Mr terrorisme de Hollande Jean Yves Le Drian comme ministre.
Lire :

Sarkozy, Fillon, Juppé, Baroin et le général Puga ont envoyé les

jihadistes attaquer le Mali


Le terroriste Iyad Ag Ghali leader d'Ansardine #JNIM protégé par l'Algérie et la France qui s'accusent mutuellement


Ils ont délibérément laissé le père Hamel se faire assassiner par les djihadistes

 

Chronologie 2010-2017 du terrorisme ribanazis CIA DGSE MI6 en France, Mali, Tunisie, Syrie, Irak, Libye, Burkina, Côte d'Ivoire

 

ÉDOUARD PHILIPPE  N'A CESSE D'AIDER  LES QARADAWISTES A RECRUTER AU HAVRE

Le Havre était une ville où les laïcs anti-cléricaux avaient de l'influence.
 C'est devenu après 7 ans de mandat de maire d'Edouard Philippe au Havre une ville envahie par l'idéologie des islamofascistes et des ribanazis, des faux musulmans qui obéissent à un faux islam construit dans les laboratoires de la CIA. C'est l'USAID, institution de la CIA, qui imprimait le livre d'Al Qaeda.
Manuel d'Al Qaeda imprimé par l'USAID une institution de la CIA
dans le Nebraska aux USA

Les femmes entièrement voilées étaient très minoritaires il y a huit ans , elles sont maintenant assez nombreuses, surtout dans les quartiers populaires comme Caucriauville, Montgaillard.
Normal, au Havre, ce sont les organisations de l'UOIF (proche des Frères musulmans) qui ont pignon sur rue.

La mosquée Essalam au Havre située dans le quartier de Caucriauville et l'association Havre de Savoir sont affiliés à l'UOIF.
Le Havre de Savoir est une organisation qui a pour principale occupation de faire la propagande du prédicateur Qaradawi.
Qaradawi (prédicateur terroriste auteur de la fatwa sur les attentats suicides) à recruter.

"Qui est Youssef Al Qaradawi recherché par Interpol?
Interpol vient de lancer, à la demande de l'Egypte, un mandat contre Youssef Al Qaradawi, le théologien de référence des Frères musulmans. Il y est accusé d'incitation au meurtre, de vandalisme, de violence et de vol.
Comment oublier qu'il y a moins de 10 ans, Youssef Al Qaradawi était reçu comme un demi-dieu à Londres dont il considérait le maire Ken Livingstone, un « homme noble et courageux (...) qui a dans un courage absolu, révélé l'infamie du Mossad (1)» .
Le ministre de l'Intérieur, Nicolas Sarkozy entretenait avec lui une correspondance et légitimait ses partisans de l'Uoif (inscrite depuis peu comme terroriste par les Emirats Arabes Unis). En 2004, lorsque deux journalistes français ont été enlevés par l'Armée islamique en Irak, Michel Barnier, le ministre des affaires étrangères, s'était alors empressé de lui rendre visite. Le Monde lui accordait un portrait dégoulinant de mièvrerie orientaliste le décrivant comme l'homme du centrisme musulman  : "Si l'islam mondial avait un chef, ce serait lui "(2). Considérer Qaradhawi comme le « chef » de l'islam mondial, c'est ne considérer comme croyants que les plus intégristes, un peu comme si on nommait Alain Escada de Civitas représentant de tous les chrétiens du monde (évangéliques et cathos de gauche compris). La Qaradhawi-mania en dit long sur l'imaginaire occidental concernant les musulmans." IKhwaninfo Observatoire de l'Islam politique et des frères musulmans

Et Édouard Philippe leur prêtait la salle municipale Franklin chaque année pour leur grande conférence annuelle.


CGT-Havre de savoir ! Le maire Edouard Philippe prête la salle Franklin faisant de facto un front uni avec les bigots faux musulmans mais vrais islamofascistes de la clique QaRIBAdawi le "mufti de l'OTAN" et du Qatar

 

Le rappeur du Havre promotionné par le New York Times, la presse locale et le PCF, Médine Zaouiche était un animateur de cette organisation UOIF Qaradawiste.
Ce rappeur chante "crucifions les laicards", il a été invité par NPA PCF CGT a venir animer "Nuit Debout" au Havre.

APPEL AU "JIHAD SOCIAL"
DANS NUIT DEBOUT LE HAVRE SAMEDI SOIR

Le chanteur Médine qui chante "crucifions les laicards" dans sa chanson "Don't Laic" est le protégé du PCF et des médias français. Il faisait parti du comité de soutien de la communiste Nathalie Nail aux élections municipales de 2014, et ne cesse d'avoir des articles de propagande dans tous les médias de la riba :New York Times, France 2, Paris Normandie...
C'est un adepte du double langage qui a reçu des cours de mensonges par celui qu'il appelle son "grand-frère" et qui l'appelle "my young brother", le propagandiste terroriste du Qatar - Tariq Ramadan. IpEaVaEaFaF

Lire l'article intégralement :

(Humanologie scientifique postmarxiste) Analyse du mouvement contre la loi travail ; un double processus révolisationnaire et révolutionnaire

Le seul conseiller municipal à avoir dénoncé cela est Alexis Deck, d'EELV.
Nous l'avions averti de qui était vraiment Médine Zaouiche et l'association Havre de Savoir.
Celui-ci s'est renseigné et il est devenu le principal opposant à ce projet de ribanazifier Le Havre.

Mais c'est lui, Alexis Deck qui était assigné à résidence lors du premier État d'Urgence mis en place par Hollande.



Les chefs terroristes de l'Elysée font une loi antiterroriste contre les révolutionnaires dénonçant MNLA Ansardine NIM



COMME POUR LEUR LOI ANTITERRORISTE LES MESURES D’ÉDOUARD PHILIPPE VISENT EN RÉALITÉ LES RÉVOLUTIONNAIRES

A peine élu Macron profitait des premiers attentats pour inclure les lois liberticides de l'Etat d'Urgence dans le droit commun. Ces mesures, quand on les examine en détail s'attaquent à la liberté d'expression et aux contestataires.

Les chefs terroristes de l'Elysée font une loi antiterroriste contre les révolutionnaires dénonçant MNLA Ansardine NIM

C'est la même logique qui est utilisée par Edouard Philippe dans ses "mesures anti radicalisation".
Il prend prétexte du terrorisme pour s'attaquer à la liberté d'expression et aux révolutionnaires.

Quand on se penche un peu sur les "mesures" d’Édouard Philippe, on s'aperçoit en effet que cellesci visent plus les blogueurs qui disent la vérité sur les crimes des dirigeants politiques que les jihadistes.

Les réseaux sociaux sous pression
Les réseaux sociaux sont invités à mettre en œuvre la possibilité d'un retrait en une heure de contenus illicites. Le premier ministre a souligné que si la chose n'était pas faite dans les trois mois, la France soutiendrait des mesures plus radicales au niveau de l'Union européenne. Dans un autre registre, l'Éducation nationale développera des outils pédagogiques pour lutter auprès des élèves contre les thèses complotistes très répandues sur le net. Le Figaro


Les personnes qui vont être censurées par cette nouvelle mesure de Philippe ne sont pas les pro Qaradawi, Médine Zaouiche qui appelait à "crucifier les laicards" à l’Hôtel de ville lors du Nuit Debout. Non ce sont les vrais révolutionnaires, les vrais anti impérialistes.





Et les contestataires de toutes sortes qui dénoncent le complot terroriste.




De la même façon les fonctionnaires qui seront révoqués seront d'abord les révolutionnaires anti capitalistes.

Mesure d'Edouard Philippe :

Écarter des fonctionnaires radicalisés

Deux décrets permettront d'écarter de ses fonctions un militaire ou un policier radicalisé, y compris si la radicalisation a eu lieu après son entrée en fonction. Le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, avait notamment insisté sur la nécessité d'une telle mesure. Par ailleurs, le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, est chargé d'étudier les modalités permettant d'écarter des agents publics radicalisés en contact avec des populations sensibles.Le Figaro
Cette mesure vise à révoquer encore plus facilement les gens comme moi.
J'ai été révoquée pour "atteinte à la République Française" parce que je dénonce l'aide apportée par Sarkozy et Hollande aux jihadistes du Mali.

Hollande révoque une prof pour déclarations "anti-violence à enfants" et "anti-franceàfric

CONCLUSION


Vous l'avez compris.
Les terroristes de Daech, ceux de Qaradawi, ceux d'Al Qaeda, ceux du Jnim ne sont pas ceux auxquels Edouard Philippe veut s'attaquer.
Encore une fois, ce sont les révolutionnaires qui sont visés.
Nous sommes leurs vrais ennemis car nous voulons mettre fin aux crimes Franceàfric, donc aux énormes bénéfices que font leurs amis de la Slavoisie en Afrique, parce que nous voulons stopper leur destruction de la Terre et les rendons responsables de la pollution et du couvercle carbone qui tuent la majorité de la faune et de la flore sur Terre, parce que nous ne voulons pas les laisser continuer leur folie du nucléaire dont les déchets menacent les milliers de générations qui arrivent après nous....
Nous sommes leurs vrais ennemis car nous disons la vérité sur leurs crimes et que les délégués révocables justice les jugeront, et ça ils le craignent plus que le reste.
Les terroristes sont leurs alliés car ils organisent la contre révolution.


  

lire aussi

Les désastres d'Edouard Philippe au Havre

jeudi 22 février 2018

Attaque Bure par Macron Philippe ce 22 février 2018 ! Pour sortir du Nucléaire il faut sortir de la Démocratie et passer à l'Humanocratie

Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 22/02/2018


LIRE :

Bure : des déchets nucléaires sous un site archéologique et des opposants qui reçoivent des gaz lacrymogènes

Le nucléaire : une folie meurtrière qu'il faut stopper immédiatement

Députés, criminels écologiques : un Tchernobyl souterrain à Bure

Un Tchernobyl souterrain à Bure
Un projet nommé projet Cigéo pour enfuir sous cette commune, Bure, situé dans la Meuse, les déchets nucléaires les plus dangereux.
Des risques énormes d'explosion.
Une catastrophe pour la Terre
Une catastrophe pour nos vies d'humains et pour la vie des générations futures...
Face à cette ignominie quelques personnes responsables ont décidé de s'opposer. Ils occupent le site de Bois-Lejuc, site de 221 hectares destiné au projet CIGEO, situé au nord de la commune de Bure.

Macron avec ses ministres Hulot et Collomb en criminels écologiques ont envoyé 500 gendarmes ce matin à 6H15 pour déloger les "zadistes" qui occupent le site.
Hulot, oui, celui qui dénonçait le projet avant de devenir ministre.


LES CRIMINELS ÉCOLOGIQUES OSENT PARLER DE "ZONE DE NON-DROIT"

ALORS QU'ILS S’APPRÊTENT A ORGANISER
UN TCHERNOBYL SOUTERRAIN A BURE


Les destructeurs de Terre construisent une opération de discrédit des zadistes en utilisant l'argumentaire du droit bourgeois. Gérard Collomb a déclaré :

« Nous ne voulons plus qu'il y ait en France des lieux qui soient des lieux de non-droit, et où donc on puisse s'installer en dehors de toute règle »
Ouest France

 Sauf que eux ne font que cela de s'asseoir sur leur droit, sur leur droit bourgeois, qu'ils ne respectent jamais.


Macron aime bien cette expression "zone de non-droit". Il l'avait aussi utilisée contre les zadistes de Notre Dame des Landes.
Peut-être que c'est parce qu'il n'a pas réussit à construire sa guerre civile à notre dame des landes, qu'il vient attaquer physiquement les zadistes de Bure.

Combien de Rémi Fraisse ?.. Macron se prépare-t-il à tuer à Notre-Dame-des-Landes ?

 

DES ZADISTES "FRAPPÉS, MOLESTÉS" PAR LES GENDARMES
LEURS HABITATS DÉTRUITS
ALORS QU'ILS OCCUPAIENT PACIFIQUEMENT UNE ZONE QUI VA DEVENIR UNE POUBELLE NUCLÉAIRE
PRÊTE A EXPLOSER A TOUT MOMENT

Parce que les gros moyens sont utilisés contre un petit groupe qui a décidé de résister pacifiquement.
Macron a décidé d'utiliser la stratégie militaire de la surprise.
Alors que nous sommes en pleine trêve hivernale et qu'il est légalement interdit d'expulser les gens, les gendarmes arrivent  6H15 du matin.
Un zadiste témoigne :

"Voici le témoignage d’un « hibou », recueilli au téléphone à 8 h par Reporterre :
« Ce matin, j’ai reçu un appel, et au même moment, j’ai vu de la lumière venir du sol. Je
pensais que c’était des copains, et puis c’était les gardes mobiles au pied de l’arbre, à 6 h 30. Ils avaient des Maglight, des lampes très puissantes. Ils exploraient la forêt, les chemins tout autour, ils ont sécurisé la zone, comptaient le nombre de barricades, qui sont innombrables.
On est deux, dans le Grand-Chêne, dans une cabane à 25 mètres de hauteur. On a relevé les cordes. Là, une équipe de cinq gendarmes mobiles sont au pied de l’arbre. Un hélicoptère tourne non stop. Je vois onze gardes mobiles, sans casque, qui nous surveillent et commentent ce qu’on fait, on les entend. Ils se cachent quand on prend des photos. Je vois aussi deux personnes gradées qui viennent d’arriver. Là, les gendarmes sont en train d’installer une caméra, pour nous filmer.
Il y a sept cabanes comme la nôtre dans le bois. »" Reporterre
Des contrôles d'identité ont eu lieu, des mises en garde à vue .... Et des violences physiques ... lire ces témoignages :

  • 15 h 30 - Témoignage de « Sylvain » : « Je suis sorti de la Maison de résistance. On a subi une expulsion assez violente. Ils sont entrés à coups de bélier, et ont cassé toutes les portes, ont tout saccagé. Les gens, une quarantaine, se sont réfugiés en haut, assis en se tenant les coudes accrochés les uns aux autres. Plusieurs ont été frappés, étranglés, molestés, les gendarmes nous ont tous tirés. Ça a été d’une violence assez rude, ce qu’on a vécu. Je ne vois pas comment on peut ensuite parler de dialogue avec la société civile. »
  • 14 h 15 — Selon notre journaliste présente sur place, les gendarmes poursuivent l’évacuation, un par un, des habitants de la Maison de la résistance, à Bure. Ils emmènent ensuite ceux dont ils ne connaissent pas l’identité, laissant libres les autres. Il resterait une bonne dizaine d’habitants à l’intérieur de la maison.
    Reporterre
Vous aurez les détails de ce qui se passe heure par heure sur ce site

EN DIRECT - Opération policière en cours à Bure


Toute cette violence est utilisée contre des personnes qui occupent pacifiquement un lieu, en ne gênant personne mis à part ceux qui veulent construire un Tchernobyl souterrain.


MACRON ET SES MINISTRES : DES IRRESPONSABLES CRIMINELS ÉCOLOGIQUES


Car, outre la destruction de tout l'écosystème, ces déchets menacent à tout moment d'exploser et de tout détruire, y compris les humains, bien entendu.


Pour certains scientifiques, les déchets entreposés à Bure pourraient produire une énorme quantité d'hydrogène, un gaz explosif. "On a cumulé des facteurs de risque extrêmement importants avec ces combustibles, avec ces gaz explosifs, avec ces étincelles, avec de l'oxygène liée à la ventilation. Donc, en fait, on a tous les éléments, tous les ingrédients pour faire un feu", déplore l'ingénieur Bertrand Thuillier. France Info

J'avais déjà écrit des articles sur Bure et les risques des déchets nucléaires dont voici un extrait :

Les conséquences de ces déchets nucléaires sont catastrophiques pour la planète et la survie de l'espèce humaine.

"Les matières radioactives sont constituées d'atomes instables, qui, en se désintégrant, émettent des radiations. Ces radiations perturbent le fonctionnement des cellules vivantes. Elles sont d’autant plus dangereuses que nos sens ne peuvent les détecter.
Une irradiation très forte tue les cellules et provoque des brûlures radioactives, la maladie et souvent la mort.

Un niveau d'irradiation moins élevé entraîne des mutations dont les effets sont peu prévisibles. Certaines personnes souffriront de cancers, ou donneront naissance à des enfants atteints de malformations. Les effets se manifestent souvent de nombreuses années après l’irradiation." (http://www.nucleaire-nonmerci.net/risquessurlasante.html
Le nombre de morts par radioactivité est énorme (1,17 millions) alors qu'il ne prend pas en considération toutes les personnes victimes. Par exemple, on a dénombré de nombreux cancers du poumons liés à la radioactivité, les personnes mortes de ce cancer ne sont pas comptabilisés dans les décès liés à la radioactivité. De même les leucémies autour de la centrale La Hague ne sont pas considérées par les autorités comme la conséquence d'une exposition à radioactivité alors que des enquêtes ont montré le lien existant entre ces deux phénomènes. 


"L'exposition à la radioactivité artificielle (y compris les essais nucléaires) a induit de nombreux cancers dans le monde. 
Les données officielles des Nations Unies parlent de 1,17 millions de morts depuis 1945. 
Le Comité européen sur les risques de radiation, qui utilise des méthodes d'évaluation qu’il estime plus réalistes, annonce le chiffre de 61,1 millions de morts. "  
(http://www.nucleaire-nonmerci.net/risquessurlasante.html


LA TERRE BOUGE ET LES DÉCHETS RADIOACTIFS AUSSI ...
DANS 10, 100, 1000 ANS, QUE SERONT ILS DEVENUS ? ET
QUE SERONT DEVENUS LES ÊTRES HUMAINS QUI VIVENT
SUR CES DÉCHETS ?




L'enfouissement des déchets nucléaires présente de gros risques !
Car tout bouge, la Terre sous laquelle on a entreposé ces déchets nucléaires a une vitesse orbitale de 30km par seconde autours d'un soleil qui avancent à 250 Km par seconde autours de la galaxie qui elle même avance à une vitesse de 5000 km par seconde.
En avançant à une telle vitesse, tout est modifié, les choses ne sont jamais les mêmes. Et il faut être bien relativiste autiste pour penser que rien ne bougera pendant des milliers d'années et que les déchets seront toujours à la place où on les avait entreposés dans 10, 100, 1000 ans !

Même Cécile Duflot, qui participe à un gouvernement impérialiste dès qu'elle le peut, le dit, c'est dire !

"Un des dangers d'enfouir très profondément ces déchets, c'est que s'il y a des problèmes sous terre on ne sait pas les régler non plus. " Cécile Duflot sur France Info

En plus des mobilités naturelles d'une Terre qui bouge, il faut comptabiliser l'accélération de modifications dues au couvercle carbone crée par les industriels depuis un siècle !
Parce que, avec les 200 milliards de tonnes de carbone que les capitalistes nous ont mis au-dessus de la tête depuis un siècle et ses conséquences sur les dérèglements de la planète, c'est sûre que on peut être assuré que sous terre "il n'y aura aucun problème" !"

Députés, criminels écologiques : un Tchernobyl souterrain à Bure

Il faut à tout prix stopper le nucléaire dès aujourd'hui.
Les déchets sont un des problèmes du nucléaire en France. Les centrales en France multiplient les accidents tous les ans, les risques d'un Tchernobyl en France sont énormes !

Le nucléaire : une folie meurtrière qu'il faut stopper immédiatement

Une vidéo présente le projet Cigéo et ses risques :

IL FAUT DES DÉLÉGUÉS RÉVOCABLES 1 POUR 25
A BURE
LES DÉFENSEURS DE LA NATURE ET DES HUMAINS
DOIVENT ÊTRE LES DÉCIDEURS


Heureusement tout le monde n'est pas anesthésié par les médias capitalistes.
Certains ont décidé d'être responsable et de se lever pour dénoncer inacceptable.
On ne peut accepter que notre Terre soit détruite par des déchets nucléaires qui vont détruire tout l'écosystème.
On ne peut vivre en attendant qu'une explosion arrive et ne nous raye de la carte. Car c'est ce qui va arriver si on ne les stoppe pas.
Et on ne stoppe pas des fous irresponsables avec quelques manifestations et des occupations.
Une petite bataille peut être éventuellement gagnée avec ces méthodes mais pas la guerre.
Parce que c'est bel et bien une guerre contre l'Humanité que les capitalistes avec leurs alliés de la Formoisie PS PCF mènent depuis plusieurs dizaines d'années avec le nucléaire.

Il faut s'organiser, il faut se choisir ses délégués révocables 1 pour 25.
C'est nous les habitants qui devons décider de notre sort.
C'est nous qui devons prendre les décisions qui vont réduire la catastrophe écologique.
Il faut arrêter de pleurer la bourgeoisie pour qu'ils acceptent telle et telle chose.
Ce sont des criminels écologiques et ils seront jugés pour cela une fois que des délégués justice révocables seront choisis.
On ne mendie rien à un criminel, on le juge.
Et il n'y a pas d'autre solution que de prendre le pouvoir à sa place.
Et la population ne peut avoir le pouvoir sous une démocratie qui est par définition le pouvoir
de 21 000 propriétaires d'esclaves sur 40 0000 esclaves.


Pour révoquer Macron il faut un  million de délégués 1 pour 25 et 25 000 000 délégateurs (personnes qui choisissent des délégués).
Il faut que le nombre de délégateurs soit plus important que celui des personnes qui ont voté Macron pour l'élire comme Président.




CONCLUSION


Nous avons tous une responsabilité face à ces bombes à retardement que sont les déchets nucléaires.
On ne peut fermer les yeux et laisser nos générations et les futures vivre avec le risque que tout explosent, ni laisser notre Terre être détruite.
Mais notre responsabilité ne s'arrête pas au petit rassemblement auquel on va participer pour dénoncer, histoire d'avoir bonne conscience.
Non, nous savons tous que cette folie ne s'arrêtera pas tant que les capitalistes seront au pouvoir, les capitalistes et la Formoisie collabo comme le PCF qui a toujours défendu le nucléaire.
Il faut préparer la Révolution anti capitaliste pour sauver la Terre pour sauver l'Humanité.
Il faut que les gens responsables prennent le pouvoir.
Il faut que ceux qui se soucient de ce qui se passe à Bure, que les Zadistes soient des délégués révocables !