vendredi 26 août 2016

Gabon : Ali Bongo dégage, Franceàfric dégage

Des Gabonais en colère

Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 26/08/2016










Samedi 27 aout ont lieu les élections franceàfric qui ont pour objectif de légitimer une dictature au service de l’État français depuis 57 ans.


DYNASTIE FRANCEAFRIC : 57 ANS DE DICTATURE ET


Ali Bongo succède à son père Omar Bongo qui a régné 42 ans sur le pays.
Omar Bongo a été mis en place par De Gaulle et Jacques Foccart.

C'est De Gaulle qui a choisi de mettre le premier de la dynastie Albert Bongo au pouvoir.
Il apparaissait comme la parfaite petite marionnette qui en échange de cadeaux, de luxe et de prestige allait obéir au grand colonialiste criminel français De Gaulle

"Lorsque Léon Mba tombe gravement malade, le général de Gaulle et son éminence grise chargée des Affaires africaines, Jacques Foccart, décident, avec le soutien du président gabonais moribond, de faire d'Albert Bongo l'héritier du pouvoir. À cet effet, à la fin de l'année 1966 une modification de la Constitution instaure le poste de vice-président de la République, chargé de prendre la succession du chef de l'État en cas de vacance du pouvoir. La Constitution nouvelle prévoit que le président de la République et son vice-président sont élus ensemble sous la forme d'un ticket électoral. Au mois de mars 1967, le président Léon Mba est réélu avec pour vice-président le jeune Albert Bernard Bongo. Il accède à la présidence de la République gabonaise le , à la mort de Léon Mba."
wikipédia
La dynastie dure depuis 57 ans et sur trois générations.
Omar Bongo père d'Ali Bongo
Tous les membres de l'administration appartiennent à la famille Bongo.
Dans une dictature franceàfric tous les pions doivent être solides. Il faut que ceux si acceptent de voler les richesses de leur pays pour financer les partis politiques français...


ELECTIONS MAFIEUSES POUR METTRE  AU POUVOIR ALI BONGO ET PRÉSERVER LES INTÉRÊTS DE LA FRANCE


Les Gabonais savent que les élections sont truquées et ils la dénonce.

"A l'ombre tutélaire d'Omar Bongo qui a façonné leur pays pendant 41 ans, les Gabonais élisent samedi leur président dans un scrutin mettant aux prises son fils, le dirigeant sortant Ali Bongo Ondimba, et Jean Ping, représentant la vieille garde des collaborateurs du défunt chef de l'Etat passés dans l'opposition. Outre les deux favoris, neuf autres candidats sont en lice pour ce scrutin à un seul tour. Celui qui arrivera en tête sera élu pour un mandat de sept ans. " Le Figaro
Ils ont l'habitude des magouilles électoralistes. La plupart des Gabonais n'ont vécu que cela depuis leur naissance.

Ali Bongo poursuit la politique franceàfric de corruption, de magouilles, de mensonges et de vols de son père Omar Bongo.

En 2009 les élections étaient truquées. Le vrai gagnant n'était pas l'actuel président Ali Bongo.
Un documentaire de France 2 "Françafrique" le révélait en 2010 :

"La diffusion par France 2 de la première partie du film Françafrique, intitulé « Raison d’Etat », dans laquelle est révélé qu’André Mba Obame a gagné l’élection présidentielle de 2009 avec 42% des voix contre 37% au fils d’Omar Bongo Ondimba." Afrique.com
La France comme dans tous les pays de son pré carré africain est responsable des magouilles électorales. L'ex ambassadeur français Maurice Delaunay révèle la vérité dans le documentaire :

"Le tripatouillage électoral gabonais n’émeut pas Maurice Delaunay, l’un des personnages interviewés dans le film. « L’élection a peut-être été un peu truquée comme partout, mais bon… », déclare-t-il. La suite du documentaire permet de comprendre pourquoi cet ancien ambassadeur français à Libreville n’est pas choqué par cette éventualité. Il a été sous les ordres du Monsieur Afrique du général De Gaulle, Jacques Foccart, qui a fait et défait les présidents africains des anciennes colonies françaises. Léon Mba et Omar Bongo au Gabon, Ahmadou Ahidjo au Cameroun, Félix Houphouët-Boigny en Côte d’Ivoire… Des hommes aux ordres d’une France soucieuse de son approvisionnement en énergie après l’indépendance de l’Algérie."

Le journal Slate.fr et son journaliste Pierre Malet confirme ces dires :

L’élection du fils en 2009 a soulevé beaucoup d’interrogations; des diplomates français et américains ont affirmé —par la suite— qu’Ali Bongo avait fait inverser les résultats en sa faveur. Pourtant, la France s’est empressée de reconnaître son élection(Slate.fr)

LIRE AUSSI :

Ali Bongo : Tricheur ! Criminel au service des esclavagistes au GABON : La France à fric a truqué les résultats des élections présidentielles

MIS AU POUVOIR ET PROTÉGÉS PAR LA FRANCE LES DICTATEURS LES BONGOS PILLENT LEUR PAYS POUR FINANCER LES PARTIS POLITIQUES FRANÇAIS

Le Gabon est riche très riche. Ses ressources en pétrole et autres minerais devraient apporter de gros revenus à ses habitants. Seulement l'argent du pétrole ne revient pas au pays, il part vers la France. Alors le Gabon reste un pays avec une énorme mortalité infantile et une misère endémique.

"Et si je m’arrête un instant au Gabon, qu’est-ce que j’y vois ? Un pays riche qui exporte plus de treize milliards de dollars de pétrole brut par an et affiche un Pib par habitant largement au-dessus de la moyenne africaine (6 397 $) ? Ou un pays pauvre où l’espérance de vie est estimée à 55 ans pour les femmes et 53 pour les hommes, ce qui leur laisse un an de moins que les Malgaches nés sur un sol sans pétrole ? Le taux de mortalité infantile est au Gabon particulièrement élevé, le taux de vaccination contre la rougeole est de 40% contre une moyenne de 79% dans les pays en développement. Voilà où en est le Gabon, chasse gardée de la France, fournisseur des trésors du pétrole et de l’uranium, fief de Total-Elf la première capitalisation boursière française." Le Huffington post article datant de 2009)

Le repenti Robert Bourgi : Un des gangsters de la France à fric balance tout le réseau : Chirac, Villepin, Wade, Compaoré, Gbagbo, Bongo, Sassou Nguesso, Obiang Nguéma, Mobutu... Plus de 20 millions de dollars volés aux enfants d'Afrique. 3 millions de morts par an à cause de ces pourris !


L'ARGENT DU PÉTROLE NE SERT PAS AUX GABONAIS IL SERT A FINANCER LES PARTIS POLITIQUES FRANÇAIS



Omar Bongo finançait tous les partis politiques français. On le voit très bien dans le film les prédateurs. On voit des valises de billets avec des étiquettes RPR, PS, PC, des grosses valises pour les gros partis des petites pour les petits partis comme le PCF.

Chirac a été plus gourmand que les autres. François Xavier Verschave l'avait dénonçé dans son livre Noir Silence. Bongo a perdu son procès contre Verschave.

"Omar Bongo a été durant ses plus de quarante ans de pouvoir un des principaux relais de la politique dite de la « Françafrique », définie par François-Xavier Verschave, où s'entremêlaient raison d'État, lobbies et réseaux politico-affairistes26,15. Sur ses relations avec la France, Omar Bongo répondant à une question d'un journaliste qui disait : « Monsieur le Président, il paraît que la France veut vous lâcher ! », répondit : « Si la France me lâche, je lâche la France ». Comme pour dire que la relation entre le « riche » Gabon et le « colon » France était une relation d'égal à égal27. D'après une note diplomatique de l'ambassade américaine à Libreville, qui « n'est pas en mesure de vérifier la véracité de l'accusation », Omar Bongo aurait détourné 30 millions d'euros de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC) et aurait utilisé une partie de ces fonds pour financer le Parti socialiste et l'Union pour un mouvement populaire, en particulier de Jacques Chirac28,29. Le trésorier du PS et le porte-parole de l'UMP ont nié que leurs partis aient touché de l'argent30. Pour le site d'information Rue89, ce câble diplomatique ne « fait que confirmer » l'ampleur du circuit de corruption de la présidence gabonaise vers les milieux politiques français31.
Selon l'ancienne juge française anti-corruption Eva Joly, Omar Bongo a bien servi les intérêts de la France et des hommes politiques français, mais pas les Gabonais, soulignant que malgré un PIB équivalent à celui du Portugal, le Gabon ne construit que 5 km de routes par an et possède un des taux de mortalité infantile parmi les plus élevés au monde32." wikipédia

Ali Bongo poursuit la politique franceàfric de son père et finance Sarkozy.
Weakileaks a récemment révélé cette corruption.

«Selon la source de l’ambassade, de hauts responsables gabonais, dont
Ali Bongo
l’ancien président Omar Bongo et son fils
Ali Bongo ont bénéficié du détournement. (…) La source a déclaré que les dirigeants gabonais avaient utilisé ces revenus pour leur enrichissement personnel, et, sur instruction de Bongo, versé des fonds à des partis politiques français, notamment en soutien du président Sarkozy.»Ce responsable de la BEAC, interrogé sur les bénéficiaires français, a également expliqué:
«Les deux côtés, mais surtout la droite, particulièrement Chirac et aussi Sarkozy. (...) Bongo était le président préféré de la France en Afrique, c’est la Françafrique classique.» (Slate.fr)
Les richesses du Gabon ne vont pas uniquement dans les mains des partis politiques français...

120  ENTREPRISES FRANCAISES FONT D’ÉNORMES BENEFICES
SUR LE DOS DES GABONAIS



Elles permettent aussi à 120 entreprises françaises de faire de gros bénéfices sur la sueur des Gabonais et sur les richesses du sous sol Gabonais.

Les entreprises au Gabon sont très majoritairement françaises. On y trouve quelques uns des plus gros patrons français des milliardaires comme Vincent Bolloré, Martin Bouygues, Philippe Jaffré (pour TotalFinaElf)...

"Elf, rebaptisé aujourd’hui Total, est la plus connue des entreprises françaises qui exploite les
Ali Bongo et François Hollande
richesses du Gabon du fait de l’affaire qui à partir de 1994 et jusqu’au procès de 2004 a donné un coup de projecteur sur les liens entre les dirigeants de la société pétrolière, la famille Bongo, la mafia et les sommets de l’appareil d’État français.
Mais en fait, c’est l’ensemble de l’économie du pays qui est sous la coupe de sociétés françaises et il est difficile de toutes les citer. Le clan Bongo est servi au passage, étalant un luxe provoquant au milieu du dénuement. Mais l’essentiel de la richesse produite par les travailleurs du pétrole, des mines, de l’extraction forestière, du transport et des activités portuaires, etc., profite à des patrons et des actionnaires d’entreprises dont le siège est par exemple à Odet dans le Finistère (Bolloré), à la Tour Montparnasse à Paris (Eramet), à La Défense (Areva) ou à Niort (Rougier, pour l’exploitation et le négoce des bois tropicaux).
Que Bouygues ait obtenu le marché pour la construction d’un nouvel aéroport pour la capitale Libreville, que Bolloré soit favori pour la gestion du terminal portuaire de la capitale économique, Port-Gentil, cela n’étonnera personne. Par ailleurs, Bolloré est partenaire de la Banque gabonaise et française internationale, issue de la banque d’Elf, aujourd’hui liée à la compagnie du Komo, pieuvre qui a des intérêts dans de multiples secteurs du pays. Bolloré est également présent à travers des filiales allant du courrier express à des agences de voyages en passant par une « société de service et de transport pour aider les entreprises à venir exploiter les ressources du Gabon ».(source)

 HUMANOCRATIE ET LES CDR DE SANKARA A LA PLACE
DE LA DÉMOCRATIE  MAFIEUSE


La franceàfric respecte la démocratie. C'est à dire le pouvoir des esclavagistes. La démocratie a été inventé à Athènes et seuls les propriétaires d'esclaves votaient.
Ca n'a pas beaucoup changé. Les Africains subissent la politique de gouvernement français successifs sans jamais prendre part aux votes de ceux qui décideront pour eux.
On leur propose de voter pour un Président qui obéira de toutes les façons au gouvernement français sous peine d'être assassiné ou envoyé en prison (comme Gbagbo en Côte d'Ivoire).

Depuis des dizaines d'années au Gabon auxélections présidentiels, le dictateur sanguinaire qui affame son peuple est réélu !

"En , Omar Bongo organise une première élection présidentielle, que, seul candidat, il remporte avec 99,6 % des voix. La même année, le choc pétrolier lui ouvre une décennie de prospérité (le cours du baril ayant explosé). Il en profite pour mener une politique d'infrastructures de grande envergure : créations de routes, de chemins de fer, de ports, d'Air Gabon, de centrales électriques… Mais aussi, nouveau palais présidentiel, Palais des conférences, Cité du 12 mars… La presse internationale parle en ce temps-là de « miracle gabonais ».
Il est réélu président de la République du Gabon en 1979 : toujours candidat unique, il obtient 99,8 % des suffrages.
En , il concourt à sa première élection présidentielle concurrentielle. Il est réélu au premier tour avec 51 % des suffrages, résultat non reconnu par les candidats de l'opposition.
 En 1998, il est une nouvelle fois réélu, avec 66 % des voix.
En 2004, il ajoute le nom de son père au sien et devient Omar Bongo Ondimba.
Il est réélu le  avec 79,18 % des suffrages, selon les résultats officiels. " wikipédia

Les candidats aux elections dans n'importe quel pays capitalistes mais encore plus dans un pays sous tutelle coloniale sont toujours des personnes corrompues, qui feignent le temps d'une campagne électoral l’honnêteté et l'éthique mais qui n'ont cessé de se corrompre dans le système politique en place.

Le candidat qui s'oppose à Ali Bongo, Jean Ping est lui aussi un impérialiste corrompu, ayant participé au gouvernement d'Omar Bongo et donc ayant participé à la corruption et au pillage du pays.

"Sa carrière ministérielle commence le , quand il est nommé ministre de l’Information, des Postes et des Télécommunications, du Tourisme et des Loisirs, de la Réforme du secteur parapublic, chargé des relations avec le Parlement, et porte-parole du gouvernement.
Il n’occupe que brièvement cet office avant de passer, le , à la tête du ministère des Mines, de l’Énergie et des Ressources hydrauliques, poste qu’il occupera jusqu’en , puis à nouveau du  au, pendant dix-neuf mois.
Le , il devient pour la première fois responsable du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, avant de devenir, le 30 octobre, ministre délégué auprès du ministre des Finances, de l’Économie, du Budget et de la Privatisation.
Il est pendant deux ans, du  au , ministre de la Planification, de l’Environnement et du Tourisme du Gabon avant de prendre à nouveau en charge le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, augmenté cette fois du portefeuille de la Francophonie, et avec le titre de ministre d’État. Il le reste jusqu’à son élection à la présidence de la commission de l’Union africaine, le , poste qu'il occupe jusqu'au 15 octobre 2012.
En 2007, alors qu'il est chargé de négocier un contrat d'exploitation du gisement de fer de Belinga (Nord-Est du Gabon) avec l'entreprise chinoise China Machinery Engineering Corporation (Cmec), il est pointé du doigt quelques années après pour avoir introduit une société incapable de respecter ses engagements. 7En 2012, le gouvernement résilie le contrat et s'engage à rembourser les frais y relatifs, soit 17 milliards de FCFA (environs 26 millions d'euros).
C’est au cours de ce dernier mandat ministériel de neuf ans qu’il préside, en 2004 — 2005, l’Assemblée générale des Nations unies.
Le , il annonce sa rupture avec le Parti Démocratique Gabonais (PDG) au pouvoir et en démissionne le 19 février 20148." Wikipédia

Participer à cette élection mafieuse c'est légitimer la corruption et le pillage des richesses du pays par la France.
Il faut donc la boycotter.
Pour être enfin indépendant les Gabonais devront faire comme les Burkinabès de 1983 avec Sankara.
Ils devront reprendre le modèle de représentativité mis en place par Sankara, les CDR ( Comités de défense de la Révolution).

Mais il faut que le peuple Gabonais se choisissent lui même ces représentants. Des représentants du peuple, des représentants qui n'ont pas été formé par les grandes écoles des politicarts français (ENA, Sciences Po...) comme Ali Bongo et Jean Ping.


Thomas Sankara a dit à propos des CDR :

"Ce caractère populaire de la révolution d'août réside aussi dans le fait qu'en lieu et place
de l'ancienne machine d'État s'édifie une nouvelle machine à même de garantir l'exercice démocratique du pouvoir par le peuple et pour le peuple" Discours d'orientation politique du 2 octobre 1983

Dès demain, il est possible de mettre en place des CDR.

Un délégué de base révocable est choisi par 24 personnes qui lui font confiance.
25 délégués de base se choisissent un délégué conseiller
25 délégués conseillers se choisissent un délégué député
25 délégués députés se choisissent un délégué national

Et vous aurez un gouvernement du peuple

ALI BONGO DÉGAGE
FRANCEAFRIC DÉGAGE
RÉVOLUTION
GOUVERNEMENT DE DÉLÉGUÉS RÉVOCABLES



LIRE :

Memoire Online > HistoireLes Comités de Défense de la Révolution(CDR) dans la politique du Conseil National de la Révolution(CNR)de 1983 à  1987: une approche historique à  partir de la ville de Ouagadougou


jeudi 25 août 2016

Respect du stock d'innovations ancestrales : exemple des hottentots

Par Julie Amadis
Le 25/08/2016
#IpEaVaEaFaF



Les Hottentots un peuple de chasseurs cueilleurs d'Afrique Australe sont décrits par Pieter Kolben, un explorateur prussien du 18° siècle comme un peuple dont l'altruisme et le partage sont omniprésents :
  "Un Hottentot ne peut manger seul, et quelque affamé qu’il soit, il appelle ceux qui passent près de lui pour partager sa nourriture ; et lorsque Kolben exprima son étonnement à ce sujet, il reçut cette réponse : « C’est la manière hottentote ». Mais ce n’est pas seulement une manière hottentote : c’est une habitude presque universelle parmi les « sauvages ». Kolben qui connaissait bien les Hottentots, et n’a point passé leurs défauts sous silence, ne pouvait assez louer leur moralité tribale. L'entraide Un facteur pour l'évolution

La logique du Hottentot qui appelle dans la forêt pour avertir les autres humains qu'il a quelque chose à manger et qu'il peut partager son repas avec celui ou ceux qui auraient faim est inintelligible pour un occidental vivant sous un système capitaliste aujourd'hui.
Il y a 694885 SDF en France dont 31000 enfants.
Lire : 15 enfants-SDF sont morts en 2013. 31000 enfants dorment dehors en France dans l'indifférence générale.
Et personne jamais ne leur dit "viens chez moi il y a une place".
 Personne ou presque ne propose à manger à ceux qui ont faim dans nos villes.
Chez nous, dans notre monde du XXI° siècle, les gens ont peur qu'on leur vole ce qu'ils possèdent, ont peur qu'un mendiant leur quémande 1 euro. Ils marchent d'un pas rapide dans la rue sans jamais regarder les mendiants sur le trottoir de peur qu'une communication, même minime, ne les amène à devoir se sentir obliger de partager un tout petit peu du grand confort dans lequel ils vivent.

Et toutes ces personnes qui peuplent les villes et marchent vite, le regard dans le vide sont considérées comme "normales".
Et ceux qui veulent tout partager sont considérés comme des "fous".
Jack London dépeint très bien cette réalité du monde capitaliste avec le personnage de l'évêque Morehouse dans le Talon de Fer. Cet homme d'Eglise décide un jour de suivre le véritable message de Jésus et de donner aux pauvres tout ce qu'il possède. Il a d'abord été étiqueté "malade" pour ensuite être interné. Pour la classe sociale auquel il appartenait, son comportement était inconcevable.
Cette fiction colle parfaitement à notre réalité. Quiconque décide de partager sans contrepartie, quiconque donne de lui même pour défendre les opprimés sans y gagner matériellement ou professionnellement quelque chose est suspecté de folie et/ou criminalisé.
Le prêtre Riffard qui avait accueilli des sans papiers dans son église avait été poursuivi par l'Etat français.

Lire :

"Un prêtre qui aide son prochain poursuivi par l'Etat capitaliste" 

Cette attitude occidental vis à vis des gens qui dédient leur vie aux plus pauvres, aux plus démunis s'explique selon Date Miller et Rebecca Ratner par :"la "norme sociale d’intérêt personnel" qui consiste à affirmer que les individus sont motivés par l'intérêt personnel, et surtout qu'ils doivent l'être. "Au moins dans les cultures individualistes, aucune motivation n'est considéré plus normale (ou rationnelle) que l’intérêt personnelle."" (Jacques Lecomte, La bonté humaine, p 168)


Pour la quasi totalité des individus de la planète, "gagner un bien" par le travail ou "trouver un bien", c'est posséder quelque chose qui "leur appartient à eux en tant qu'individu" et "à personne d'autre".

La notion de "propriété" est très importante et très ancré dans la psychologie des individus de la planète qu'ils soient "riches" ou "pauvres".
Certes, il existe encore quelques communautés ou tribus de "chasseurs cueilleurs" situées souvent dans des zones géographiques inhospitalières et isolées. Elles sont en voie d'extinction.

Pourtant durant 61000 ans, la notion de "propriété" n'avait aucun sens. Tous les individus étaient comme les Hottentots. Ils pêchaient, cueillaient, chassaient, inventaient et fabriquaient de nouveaux outils, amélioraient leur habitation, peignaient, sculptaient ...
Tout cela ils le faisaient pour survivre mais aussi par plaisir...
Toutes leurs productions servaient l'ensemble de la communauté.

L'attitude du Hottentot qui après avoir cueilli, chassé ou pêché, crie dans la forêt au cas ou quelqu'un aurait faim est conforme à celle des chasseurs cueilleurs égalistes du paléolithique.


"Et tandis qu’en pays sauvage, chez les Hottentots par exemple, il serait scandaleux de manger sans avoir appelé à haute voix trois fois pour demander s’il n’y a personne qui désire partager votre nourriture(...) " L'entraide Un facteur pour l'évolution


Pendant 61000 ans les humains ont partagé toutes les richesses : un temps 6,7 fois plus long que celui de l'inégalisme

Ce pêcheur chasseur cueilleur considère que le poisson qu'il a péché ou l'animal qu'il a chassé ne lui appartient pas à lui parce que ce sont ses bras qui l'ont pêché ou chassé mais que cette nourriture appartient à tous les humains parce que ce sont les découvertes de ses ancêtres qui lui ont permis de pêcher ce poisson ou de chasser cet animal. Il est donc juste et naturel que les découvertes de ses ancêtres qui lui ont permis la pêche du poisson ou la chasse de l'animal puissent nourrir d'autres humains que lui même.


LA RICHESSE PROVIENT DU STOCK D'INNOVATIONS ANCESTRALES


La richesse ne provient ni du travail comme le disait Marx, ni des innovations actuelles comme le disait Shumpeter ni de la formation comme le disait Schultz et Stroumiline, ni du capital comme le disait Adam Smith.

La valeur d'un bien provient avant tout de la somme des innovations de nos ancêtres. Si le feu, les mots ; les outils n'avaient pas été inventés, nous tiendrions difficilement une semaine de survie.
80% de notre productivité provient de la découverte du feu, des mots, l'agriculture et les nombres.
C'est donc bien la somme des innovations et découvertes des hommes depuis qu'ils existent qui nous permet de vivre jusqu'à plus de 90 ans.

Yanick Toutain a théorisé ce concept de stock d'innovations ancestrales de la façon suivante :

"La grille scientifique POSTMARXISTE intègre cette notion de la façon suivante1° 80% de la productivité humaine sont LE FEU LES MOTS L'AGRICULTURE LES NOMBRES2° La plupart de ces INNOVATIONS ont été faites pendant des centaines de milliers d'années sur le CONTINENT AFRICAIN3° ce sont les membres de la STRATE DES INNOVANTS qui en sont les DECOUVREURS et les INVENTEURS.4° Etre humain c'est RECEVOIR la CONNAISSANCE de cet HERITAGE ANCESTRALCelui qui ne connait pas le feu , les mots, l'agriculture les nombres n'est PAS un HUMAIN5° L'humain RECOIT DONT EN LUI cet HERITAGE ANCESTRAL provenant des ANCETRES INNOVANTS...6° Ces ancêtres innovants sont DONC EN NOUS.... de la même façon que sont EN NOUS les ATOMES qui se sont fabriqués il y a des MILLIARDS D'ANNEES....


La logique naturelle d'une société est donc le partage intégrale des richesses.
Il ne viendrait à l'idée de personne dans un vaisseau spatiale de prendre plus de place pour X ou Y raison.

RESPECTER LES INNOVATIONS ANCESTRALES REVIENT
 A  PARTAGER LES RICHESSES


Et pourtant depuis 10000 ans certains humains usent et abusent de tous les subterfuges possibles pour prendre la part de droits d'auteur ancestraux qui revient à chaque humain.
Ce butin ancestral chaque classe sociale spoliatrice le vole aux spoliatés avec une magouilles économiques.
La classe capitaliste considère que grâce à la propriété des moyens de production qu'elle détient elle a droit à percevoir un revenu supérieur aux autres et donc à voler la part de droit d'auteur ancestraux qui aurait dû revenir aux Terriens spoliatés.
La classe de l'Innovoisie considère que grâce à ses talents de création elle mérite plus.
La classe des diplômés la Formoisie développe l'idée selon laquelle la productivité est bien plus importante grâce à leur formation et donc ils peuvent avoir un revenu plus important que les sans diplômes.

Toutes ces classes spoliatrices cherchent à tirer leur épingle du jeu et arnaquent plus de 70 pour cent de la population mondiale en leur volant la part du butin ancestrale qui leur revient en tant que descendants des humains ayant découvert et inventé tout ce qui nous sert à vivre et survivre.


butin ancestral : ensemble des richesses produites grâce à la productivité historique. Il devrait être réparti entre tous les descendants des Innovants. C'est l'usage gratuit et égoïste des Innovations ancestrales qui permet l'existence d'une lutte des classes dans laquelle les classes spoliatrices tentent de s'accaparer la plus grosse part de ce butin. Le rôle parasitique de ces classes est tel que les choix de production eux-mêmes sont sous l'influence de la lutte des strates : Les spoliateurs ne volent pas seulement les choses, ils ont volé en amont le choix de les fabriquer au détriment de la fabrication de choses bien plus utiles.postmarxisme : théorie matérialiste historique ayant évacué l'erreur d'Adam Smith, la croyance en la valeur-travail et la négation du stock des Innovations ancestrales comme source fondamentale de la productivité humaine. Le postmarxisme ne nie pas la lutte des classes : il la considère comme la lutte pour l'accaparement égoïste du butin ancestral.



Cette absence de solidarité humaine, cette absence d’empathie envers celui qui n'a rien, est la base de tout système inégalitaire, qu'il soit féodal, capitaliste ou communiste (au sens stalinien du terme).

Il faut en finir avec l'inégalisme et revenir à l'égalisme qui a perduré pendant 61000 ans (et perdure encore chez certains peuples de chasseurs cueilleurs).

C'est le seul moyen pour préserver la gentillesse, l'altruisme et les capacités innovantes des êtres humains que l'on observe encore chez les enfants avant qu'ils ne subissent une pression à l'intégration dans un monde dans lequel règne l'individualisme et la compétition.





samedi 20 août 2016

Voile, burqa, burkini : des tenues fascistes qu'il faut combattre


Par Julie Amadis

#IpEaVaEaFaF

Le 20/08/2016

IL Y A 40 ANS LES FEMMES ARABES DES CAPITALES N’ÉTAIENT PAS VOILÉES


Il y a 40 ans, les femmes se promenaient librement cheveux au vent dans les villes d'Alger, de Tunis, de Rabat, du Caire. Certaines portaient un voile mais les burqas n'étaient pas présentes dans le paysage des villes arabes.

"Qu'elles soient Tunisiennes, Algériennes, Marocaines ou Egyptiennes, elles sont nombreuses à avoir entendu leurs aînées rappeler que le voile était, il y a encore peu de temps, marginal. En Algérie, Majda évoque avec Mélancolie les photos de sa mère qui, il y a quarante ans, se promenait en short dans les rues d'Alger. En Egypte, des blogs comparent des photos de promotions de l'université du Caire en 1959, 1978, 1995 et 2004. De fait les femmes y apparaissent de plus en plus voilées." p 260  Féministes du monde arabe Charlotte Bienaimé
En 40 ans, tout a changé dans le paysage des villes arabes. On a maintenant de nombreuses filles avec un voile ou une burqa.


LES FILLES NON VOILÉES SONT HARCELÉES CONSTAMMENT DANS LES RUES D'ALGER, RABAT, TUNIS ET DU CAIRE

Les filles, maintenant dans ces pays, marchent vite dans la rue et le regard baissé pour ne pas être embêtées ou harcelées par les hommes.

Majda, jeune algérienne témoigne du climat régnant dans les villes algériennes dans les rues :
"Les gens estiment que pour que les femmes sortent, il faut qu'elles aient une bonne raison. Et après dix-huit heures, il n'y a plus de bonnes raisons. On est pas censés travailler, ni avoir cours. Pour eux, le soir si les femmes sont dehors, c'est qu'elles veulent être agressées ou c'est qu'elles se prostituent. la nuit tout est permis. Les mecs, on dirait des loups garous. Ça devient très agressif. Les agressions sont verbales et physiques." p76 Féministes du monde arabe Charlotte Bienaimé
De plus en plus nombreuses sont les femmes qui, prennent des risques pour se libérer du voile. Mais la ligue des droits de l'homme et SOS racisme préfèrent défendre la burqa... et laisser de côté ces femmes  courageuses anti voile.

LA LDH ET LE CCIF OBÉISSENT A LEUR FINANCIER SOROS PROCHE DE LA CIA ET D'HILLARY CLINTON
ET FAVORISENT L'ISLAMOFASCISME

Maintenant que nous savons par #SoroLeak que la Ligue des Droits de l'Homme a été payée par le milliardaire fasciste Soros, 66 000$, on comprend leur position pro Burkini sur les plages.
Une position complice des terroristes alors que cette association était attachée à la laïcité auparavant.


Pour ces groupes politiques islamofascistes, payés par les USA, vous ne pouvez pas critiquer l'islam comme les dessinateurs de Charlie tués par leurs complices terroristes le faisaient sans être illico presto insulté par tous les courants de gauche qui marchent avec la CCIF et être traité d'"islamophobe".

SOROSLEAK SUR LE SITE DC LEAKS


Pour réussir une telle entourloupe, une telle escroquerie intellectuelle il fallait bien sûr de grosses AIDES.
Manque de chance pour ces comploteurs, grâce à des hackers nous savons maintenant le fin mot de cette opération US visant à pourrir la laïcité à la française et visant surtout à développer au maximum l'islamofascisme en France, c'est à dire l'islam intégriste anti femme nous venant tout droit des salafistes des pays du Golfe, eux même collaborateurs avec les USA.
"Selon les révélations de DC leaks, ces documents ont été piratés par un groupe d’activistes américains qui voudraient montrer au monde entier la réalité du «processus de prise de décisions» et de véritables «éléments de la vie politique américaine». 

Hillary Clinton a dit "nous avons crée Al Qaida et ça nous a bien servi"(voir la vidéo ci-dessous).




Et Hillary Clinton est une proche de Soros celui qui finance les organisations qui font propagande pour les salafistes en France (CCIF, Bondy Blog, LDDH).
Hillary Clinton et Georges Soros
Ces gens là savent donc bien ce qu'ils font quand ils financent des organisation "anti islamophobie". Et l'opération islamophobie comme celle du Burkini sont bien huilées et ont un but précis "empêcher des révolutions potentielles d'émerger".

CRAINTE QUE DES MUSULMANS NE DEVIENNENT ANTICAPITALISTES CAR L'ISLAM EST CONTRE LA RIBA



Si  Soros milliardaire US allié de Clinton et proche de la CIA agit de la sorte, c'est aussi parce que les musulmans ne pourraient devenir massivement anti capitaliste.

Le Coran est anticapitaliste.

Un des piliers de l'Islam est la Riba, c'est à dire le prêt à intérêt.
Les banques ne peuvent donc exister si on veut respecter la Riba.
Les musulmans désireux de suivre les écrits du Coran devraient donc être anticapitalistes.



Iol s'agit donc pour ceux qui gouvernent le monde capitaliste de "cacher cet aspect du Coran" et de favoriser un islam fasciste.

Le Qatar, l'Arabie Saoudite se sont enrichis et ont financé un autre islam, un islam anti femme qui prône une femme soumise qui n'a pas le droit de se montrer.

Ceux qui gouvernent dans les pays du Golfe sont les banques islamiques. La BCCI en Arabie Saoudite comme la banque du Qatar pratiquent la riba et financent les terroristes. 


LE CORAN DE DEMANDE PAS AUX FEMMES DE PORTER LE VOILE



Alors que le coran ne demande pas explicitement aux femmes de porter le voile.

Asma Lamrabet doctorante de Rabat  qui dirige le Centre des études féminines en islam dit à propos du voile :

"Le voile n'a jamais été une prescription coranique. Il n'est pas un pilier de l'islam. Je
dénonce le discours de la majorité des musulmans penseurs et théologiens qui disent que c'est une prescription. C'est un constat qui faisait le Coran à un moment donné de l'histoire de l'islam où on a demandé aux femmes et aux hommes une certaine pudeur, une esthétique de la décence, comme dans toutes les religions, qui ne passe pas par ce voile-là. Le terme "hijab" n'y signifie d'ailleurs pas "voile"mais "séparation". A l'époque du prophète, les femmes portaient ce qu'on appelle le "khimar" (foulard) par pudeur, piété ou convention sociale. Quand le coran évoque ce dernier, il reste donc fidèle à son contexte. Pour moi et pour certains penseurs réformistes, il s'agit d'une recommandation et non d'une obligation. Dans les textes religieux quand il y a une prescription sa non-observance est généralement assortie d'un châtiment. Or le verset qui fait référence au Khimar n'en mentionne aucun, preuve que le port de celui-ci n'est pas obligatoire." p 276  Féministes du monde arabe Charlotte Bienaimé

LA BURQA, LE BURKINI  : DES UNIFORMES FASCISTES 



Faire porter la burqa et le burkini aux femmes c'est leur faire porter un uniforme fasciste.
La burqa n'est pas l'Islam, le coran ne demande pas aux femmes de porter une burqa.  Le débat sur le respect des religions n'a donc rien à faire ici.
Il s'agit donc bien d'un uniforme que l'on demande aux femmes de porter dans des pays dans lequel Raif Badawi a été condamné à 1000 coups de couteaux pour avoir exprimer ses opinions sur un blog, dans des pays où  l'on incite les hommes à taper leur femme.

C'est pourquoi l'art 5645-l devrait s'appliquer.

Article R645-1

Est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la 5e classe le fait (...) de porter ou d'exhiber en public un uniforme, un insigne ou un emblème rappelant les uniformes, les insignes ou les emblèmes qui ont été portés ou exhibés soit par les membres d'une organisation déclarée criminelle en application de l'article 9 du statut du tribunal militaire international 

MERCREDI 17 AOÛT 2016 

L'article R645-1 interdit burqa burkini khimar Les uniformes nazis et islamofascistes sont illégaux en France depuis Hitler et Al Husseini


COMMENT LES ISLAMOFASCISTES DES PAYS DU GOLFE ONT INFILTRES
LES PAYS ARABES ?


Les femmes sont de plus en plus voilées depuis les années 50 dans les pays arabes.


"En Egypte, des blogs comparent des photos des promotions de l'université du Caire en 1959, 1978, 1995 et 2004. De fait, les femmes y apparaissent de plus en plus voilées. Une vidéo datant des années 1950 circule également beaucoup sur la toile depuis la révolution égyptienne." Féministes du monde arabe Charlotte Bienaimé

Les femmes subissent maintenant le wahhabisme. Il s'est imposé progressivement aux populations des pays arabes parce que les Etats du Golfe se sont considérablement enrichis.


"Mais depuis les femmes subissent l'islamisation rampante des sociétés à reussi à imposer son retour. Les explications sont multiples et complexes. L'une d'entre elles tient à la puissance financière acquise, depuis les années 80, par les pays du Golfe persique. Ces Etats traditionnalistes, crispés sur leurs valeurs tout en se proclamant modernes, utilisent leurs puissants pétrodollars pour exporter leur modèle sociétal dans les pays du monde arabe. "Féministes du monde arabe Charlotte Bienaimé

En plus de cela, pour faire face à la montée révolutionnaire les dictateurs arabes ont choisi de faire grossir les frères musulmans avec le soutien des USA.

"Bernard Botiveau, directeur de recherche au CNRS, spécialiste du Proche Orient, préfère évoquer une réislamisation institutionnelle organisée par les gouvernements eux-mêmes.  Moubarak et avant lui Sadate ont entamé la réislamisation du pays "pour faire passer la pilule du changement de cap politique, après Nasser ; de l'alignement  sur Moscou à celui des Etats-Unis. Pour contrer les mouvements de gauche , le gouvernement de Sadate a répondu aux revendications religieuses des Frères musulmans. Ainsi en deux étapes (1971 puis 1980), il a introduit dans la constitution la charia comme "source principale de la législation"." 
Féministes du monde arabe Charlotte Bienaimé

Charlotte Bienaimé réinsiste sur le rôle des pays du Golfe dans l'oppression que subisse les femmes actuellement dans les pays arabes. Elle parle du rôle des chaînes télévisées provenant de ces pays.


"En Algérie le voile fut concomitant à l’avènement du Front islamique du salut. Importé tout du droit du Moyen-Orient et des pays du Golfe, il a survécu au FIS et domine aujourd'hui le paysage vestimentaire algérien. Dans tous ces pays, le poids des médias et des chaines satellitaires émises depuis le Golfe encourage le retour à la religion soutenu par les prédicateurs" p 261 Féministes du monde arabe Charlotte Bienaimé

 Poursuivons en France et ailleurs le combat des feministes anti voile des pays arabes, le combat des résistants des pays du Golfe emprisonnés condamnés aux châtiments corporels les plus durs comme Raif Badawi en Arabie Saoudite pour avoir exprimé leurs opinions anti islamofascistes.
Cette question de couvrir les femmes de voile, burqa, burkini va au delà du combat féministe et laique.
C'est un combat anti fasciste.
Comme le dit Zahra Daya :

"Derrière le burkini et la Burqa, le hidjab et le voile, se cache un projet politico-religieux totalitaire."

Combattre le fascisme c'est combattre le voile, la burqa, le hidjab le burkini.

samedi 13 août 2016

Deux personnes volent, une Rectrice et un SDF. Un seul tombe en prison Lequel ?



Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF


Le 13/08/2016






Je vais vous conter deux petites histoires qui se passent à Rouen et ses environs.

Il s'agit de deux trajectoires de vie, celle de la rectrice Claudine Schmidt Lainé, et, celle d'un SDF que nous appellerons Bruno.

DEUX PERSONNES VOLENT
 15 000 EUROS ET DES YAOURTS :
UNE RECTRICE ET UN SDF.
UN SEUL TOMBE EN PRISON.
 LEQUEL ?


Ces deux personnes ont commis un vol.
La rectrice a volé 15000 euros aux contribuables français
Bruno le SDF a volé quelques yaourts dans un magasin.

La Rectrice a été mise en examen mais n'a jamais été condamnée.
Bruno, lui, a été condamné à 3 mois de prison ferme.

Mme Claudine Schmidt Lainé est docteur en mathématiques. Elle a écrit des livres publiés par l'OTAN.
C'est dire, si elle est appréciée par les plus gros capitalistes et si sa carrière de petite arriviste est prometteuse.

Le 3 janvier 2013, le Président François Hollande la nomme « Rectrice de Seine Maritime ».
Beau titre et prestige assurée.
Claudine Schmidt Lainé brille dans les médias.


Alors, elle pense que son honorifique fonction est ultra protectrice.
Et l'on va voir qu'elle ne se sent investie.... d'aucune mission éducative.

Bien sûr, quelques petits soucis entachent légèrement sa carrière de Rectrice.
Une affaire de violences à enfants et une institutrice (l'auteur) qui lui demande protection car elle est harcelée par son inspecteur qui a couvert des violences dont elle a été témoin 6 ans plus tôt...
Lire : Ma demande de protection en tant que témoin de violences à enfants m'a valu un avertissement
Mais « rien de bien méchant » pour Claudine Schmidt Lainé.
AVERTISSEMENT POUR LA VICTIME DE HARCELEMENT PROFESSIONNEL
DU BON BOULOT AU SERVICE DE HOLLANDE, PEILLON, HAMON, BELKACEM
Il lui a suffi de faire sanctionner cette institutrice  (un avertissement) par le réseau omerta 76 dont elle se plaignait pour inverser les rôles et donner l'illusion que la victime était coupable.

De toutes les façons pourquoi s’embarrasser d'une affaire qui sera étouffée dans l’œuf par les médias.
Claudine Schmidt Lainé était confiante. Rien dans cette affaire ne pouvait noircir son image.

Et elle avait raison de penser cela.
Rien dans cette histoire, ni la protection des violences à enfants, ni la sanction illégale, ni sa suspension sans motif, ni l'opération de calomnie et de discrédit organisée à l'attention des parents d'élèves, ni même l'exclusion 2 ans au RSA de Julie Amadis ne sortiront dans la presse.

Alors si une telle affaire est restée secrète, pourquoi ne pas « se faire rembourser ses courses » par le contribuable.
C'est rien.... 15€ par si, 25€ par là pour des Actimels, des pots de confitures, des tranches de jambon...
« Ça ne se voit pas » pensait-elle
Et puis, à force, Claudine Schmidt Lainé est passée au remboursement de plus grosses factures, des billets de train et d'avion (Claudine Schmidt-Lainé aurait voyagé en classe affaire entre Paris et Montréal. Soit, sur Air-France, un écart de 1 000 à 1 200 euros par trajet, 2 000 à 2 400 pour l’aller-retour (Libération)

La rectrice dormait sur ses deux oreilles quand un matin, une d'entre elles s'est soulevée. Elle apprenait qu'un enquête était menée contre elle pour détournements de fonds.
Ses petites factures qu'elle pensait anodines se sont cumulées et ont atteint la somme de 15000 €.
Jean-François Bohnert a ouvert une enquête préliminaire pour « détournement de fonds publics ». Le Service régional de police judiciaire (SRPJ) de Rouen a été saisi par le parquet pour diligenter les investigations. Depuis cet été, les enquêteurs de la division financière épluchent ainsi les dépenses professionnelles de l’ex-rectrice. « Les policiers s’intéressent de près aux notes de frais, aux notes de restaurant, aux frais de représentation de Madame Schmidt-Lainé... En fait, à toutes ses factures. Certaines choses peuvent apparaître surprenantes et doivent, en tout état de cause, faire l’objet d’un examen approfondi », confie une source proche du dossier.
Le travail des policiers devrait être facilité par les investigations déjà entreprises en amont par la direction régionale des Finances publiques (DRFIP) de Haute-Normandie. C’est cette administration qui a alerté la justice. L’article 40 du Code de procédure pénale dispose que « toute autorité constituée, tout officier public ou fonctionnaire qui, dans l’exercice de ses fonctions, acquiert la connaissance d’un crime ou d’un délit est tenu d’en donner avis sans délai au procureur de la République et de transmettre à ce magistrat tous les renseignements, procès-verbaux et actes qui y sont relatifs ».

HOLLANDE A PROTÉGÉ LA RECTRICE VOLEUSE
EN LA NOMMANT RECTRICE A GRENOBLE


Le Président Hollande et sa ministre de l'Education Belkacem étaient là pour la protéger. Hollande la nomme Rectrice à Grenoble le 9 septembre 2015.

Paris Normandie ironise sur cette nomination qui avait pour objectif de protéger la Rectrice du scandale :
"Mercredi 9 septembre, sur le rapport du Premier ministre et de la ministre de l’Éducation nationale, Claudine Schmidt-Lainé, rectrice de l’académie de Rouen, a été nommée par le président de la République rectrice de l’académie de Grenoble (Isère). Il s’agit d’une belle promotion pour cette mathématicienne de formation, âgée de 60 ans, puisque l’académie de Grenoble rayonne sur cinq départements (Ardèche, Drôme, Isère, Savoie et Haute-Savoie), compte quelque 715 000 élèves et 57 000 agents, et dispose d’un budget annuel de 2,84 milliards d’euros. C’est à peu de chose près le double de l’académie de Rouen.LES FINANCES PUBLIQUES ONT ALERTÉ LE PROCUREUR« Si l’on s’en tient stricto sensu à la lecture du compte rendu du Conseil des ministres, on peut se dire en effet que la rectrice a bien bossé en terre normande et qu’elle est ainsi récompensée, mais est-ce vraiment la réalité ?, s’interroge un membre de la communauté éducative rouennaise. On peut quand même se poser la question si ce n’est pas un moyen de l’exfiltrer gentiment pour éviter un scandale local... » La question est légitime. La réponse, hasardeuse, est balayée par le cabinet de la ministre de l’Éducation nationale : « Cette nomination s’inscrit dans un cadre normal. » Pourtant, début août, le rectorat de Rouen confiait à notre journal que son départ de la capitale normande n’était « pas d’actualité ». Un mois après, cela le devenait..." Paris Normandie

LES "MAUVAISES LANGUES" VONT DIRE QUE LA PROMOTION SERVAIT A EXFILTRER LA VOLEUSES HORS DE NORMANDIE


Mais l'accalmie était de courte durée. Le scandale arriva dans la presse juste après sa nomination.

Le 15 septembre 2015 Paris Normandie titrait :

La justice enquête sur l’ex-rectrice de l’académie de Rouen, soupçonnée de malversations


Cela n'a pas empêché la ministre de laisser la rectrice à son poste de rectrice de Grenoble...

Mais en Juin 2016, l'enquête a, semble-t-il, un peu avancé malgré les pressions hollandistes ... et le scandale refait surface.
Paris Normandie titre :

Billet d’avion, tranches de jambon, Actimel... L’ex-rectrice de l’Académie de Rouen auditionnée par la PJ sur d’éventuelles malversations


Les médias nationaux n'ont, cette fois, pas repris l'information, certainement trop dangereuse pour le pouvoir en place.

BRUNO SDF VOLE DES YAOURTS


Dans le même temps, une autre histoire se passe dans cette même aire géographique.

Bruno (prénom fictif) est devenu SDF. Son RSA ne lui suffisait pas pour vivre et le nombre de mois de loyers impayés s'accumulait. Il a fini par être expulsé.
Ça s'est passé un peu comme avec Sylvain Schiltz, le SDF mort de froid en 2005 (ci-dessous la chanson que j'ai écrite retraçant son histoire)



Les malheurs ça arrive à une vitesse quand on est pauvre ! On a pas le temps d'essayer de régler un premier problème, qu'un autre, plus grave encore, arrive sans que l'on aie le temps de s'en rendre vraiment compte.

La première nuit dehors, Bruno a le temps de se rendre compte de sa situation.
Avec le froid et la peur , on a l'impression que la nuit dure une semaine entière.
Et puis, une fois qu'on trouve un abri suffisamment caché pour avoir l'illusion d'être un peu en sécurité, la faim vous taraude l'estomac.
Et quand, en plus, on a plus un sou en poche parce que la manche n'a pas été généreuse. On est dans la merde et on a pas cent milles solutions. On se laisse mourir de faim en attendant d'avoir un rendez-vous avec une assistante sociale qui, peut être, trouvera le moyen dans une semaine ou un mois de « débloquer 50 ou 100 € » ou on vole.

IL A VOLE DES YAOURTS !
PAS 15 000 EUROS!


Bruno avait trop faim. Il a volé des yaourts dans la première boutique qu'il a trouvé. Et  il s'est fait prendre...
Et le voilà maintenant au tribunal pour un paquet de yaourts.

Même la procureur explique à la barre que ce monsieur avait faim et que c'est pour cette raison qu'il a volé les yaourts :
 « Il n’y a pas de difficulté concernant la qualification de l’infraction. La difficulté concerne surtout la situation de monsieur. Il a consommé ces yaourts parce qu’il avait faim, tout simplement. Il faut prendre en compte cette situation et ne pas trop en rajouter. Il se trouvait dans une grande difficulté », explique la procureure. Paris Normandie
Dans un sens le tribunal, ce n'est pas pire qu'une nuit dehors.
Et puis, pense Bruno « au moins je dormirai au chaud, je mangerai et je pourrai me doucher. Ce sera sale - il paraît que dans les prisons il y a des rats et des moisissures sur les murs - mais ça, ça ne fait peur qu'à ceux qui n'ont jamais connu la rue.
La rue, c'est la pire des prisons.

Bruno a été condamné à 3 mois de prison ferme pour des yaourts volés.

La rectrice aurait dû être condamnée à 10 ans d'emprisonnement.
Le « détournement de fonds publics » est puni de dix ans d’emprisonnement et d’une amende d’un million d’eurosParis Normandie


SCHMIDT LAINE GAGNE 10 000 EUROS PAR MOIS
ELLE M'A CONDAMNE A VIVRE AVEC 500 EUROS DEPUIS 2 ANS


L'affaire n'est même pas passée en justice. La Rectrice est maintenant Rectrice de Grenoble. Elle gagne 10 000 euros par mois.

C'était deux petites histoires dans notre chère République Française que défendent ardemment ceux qui m'ont révoquée de l’Éducation Nationale pour « atteinte à la République ».

Deux petites histoires qui choqueront les enfants du futures, les enfants d'après la Révolution, je l'espère...

_________________________________________________________________________